Visiter le parc naturel des Calanques

Vous n’avez pas besoin d’aller au bout du monde pour découvrir les merveilles de la nature. Partez au cœur de la métropole d’Aix-Marseille-Provence. L’avantage de ce parc est qu’il combine à la fois les merveilles de la terre et de la mer. Le Parc naturel des Calanques s’étend sur un massif littoral où vous attendent de belles falaises calcaires et de poudingue, d’immenses criques et d’idylliques îlots.

Ce parc accueille plus 1,5 million de visiteurs et il n’y a pas que les randonneurs et les amateurs de promenade qui partent à la visite calanques, mais si vous êtes grimpeur, pêcheur ou plongeur, vous pouvez explorer ce parc.

La constitution du parc

Lorsqu’on parle du parc national des Calanques, nous faisons tout de suite référence au massif des Calanques qui se trouve entre Marseille et Cassis. Ce massif vous offre de nombreux paysages idylliques et c’est le point le plus visité par les touristes. Notez toutefois que ce parc national est également constitué par d’autres sites, dont l’archipel du Frioul. Ce dernier se distingue par sa richesse culturelle, car il abrite l’île d’If et son château. Les passionnés de la plongée ainsi que de l’escalade seront gâtés au parc national des Calanques.

Un itinéraire pour l’exploration

Pour cette visite calanques, vous allez partir de surprise en surprise. Parmi les principales entrées du parc, il y a La Ciotat. Vous pouvez choisir de commencer votre exploration par ce point. Votre exploration passera par les falaises Soubeyranes qui vous réserve de paysage grandiose donnant sur la mer. Il est à noter que ces falaises sont parmi les plus hautes falaises maritimes de l’Europe. Depuis ces falaises, vous allez avoir une vue imprenable sur la route des Crêtes. À la différence du massif des Calanques qui sont dans un décor tout blanc, les falaises Soubeyranes offrent un décor ocre-orangé. Les plus aventuriers pourront à aller à l’île Verte qui se trouve à La Ciotat. Cette île est séparée de la grande terre par un bras de mer qui est de faible profondeur. Sa particularité réside dans le fait qu’elle est la seule île recouverte de verdure dans le département des Bouches-du-Rhône. Il est à noter tout de même que cette île n’a pas toujours été couverte, car les forêts de pin d’Alep sont encore très jeunes. Ce parc fait sa réputation par ces deux calanques emblématiques : les Figuerolles et le Mugel.