Guide sur le casque de ski

Vous prévoyez de passer vos vacances d’hiver au ski ?

Sachez que vous devez bien vous préparer pour mieux prévenir les imprévus en cours de route, mais surtout durant votre séjour.

Si vous ne pouvez pas rater une séance de ski, il est impératif de bien choisir votre casque au préalable. Pour ce faire, considérez le maximum de critères possible lors de votre achat.

Afin de faciliter vos recherches, cet article vous indique les paramètres de base à ne pas manquer. Lisez-le jusqu’à la fin pour en découvrir davantage !

Quels sont les points à vérifier avant d’acheter un casque de ski ?

Le choix d’un casque de ski est un peu délicat. En effet, il faut vraiment opter pour un modèle de qualité qui garantit votre sécurité. Celui-ci doit à la fois être bien résistant et pratique à utiliser afin de vous faciliter la vie.

Voyons les détails des critères à vraiment considérer :

Le matériau de fabrication du casque

Le matériau de fabrication est garant de sa robustesse. Pour la réalisation d’un casque de ski, les fabricants choisissent entre deux types de matières, à savoir :

  • L’ABS
  • Le in-Mod

Si le premier est plus lourd, il est aussi plus résistant. Sa durée de vie est donc optimisée. Il est surtout porté par les hommes.

Le second est plus léger et convient aux femmes ou encore aux enfants. Cela dit, il ne promet pas un usage à long terme étant donné qu’il est moins solide que l’ABS.

Sa taille

Ce qu’il faut retenir au niveau de la taille, c’est qu’un modèle trop petit ou trop grand ne vous protègera pas efficacement. En même temps, il ne sera pas confortable.

Le meilleur moyen de savoir qu’il vous ira bien est de l’essayer justement.

Dans le cas où l’essai n’est pas possible, notamment dans le cadre d’un achat en ligne, il est possible d’opérer autrement.

  • Prenez par exemple une cordelette, une ficelle ou encore un lacet.
  • Avec l’accessoire choisi, vous allez faire le tour de votre tête en prenez le niveau des sourcils en le tenant bien à l’horizontale.
  • C’est le périmètre obtenu que vous allez passer au vendeur.

Son système d’aération

Assurez-vous que le modèle que vous convoitez présente un bon système d’aération. Trois choix sont possibles :

  • Une ventilation simple au-dessus

Elle est généralement dotée de 4 aérations

  • Une ventilation à double réglage

Elle donne la possibilité d’ajuster le flux d’air, à l’arrière comme à l’avant.

  • Une ventilation optimisée

Elle peut comporter jusqu’à 12 évents qui peuvent être gérés par une seule manette.

Son homologation

À ne surtout pas oublier ! Il est primordial de s’équiper d’un casque de ski homologué, quelle soit la station de ski de destination.

Il est à qu’un modèle fiable répond aux normes européennes en vigueur, particulièrement la CE-EN 1077.

Pour les professionnels qui vont faire des compétitions, la certification ASTM 2040 et l’homologation FIS sont obligatoires.

Ses options

D’une manière générale, il est plus pratique et plus avantageux de choisir des modèles :

  • À taille réglable
  • À ventilation ajustable
  • Avec mentonnière ou protège-nuque intégré
  • Avec visière intégrée
  • Avec système audio intégré

Vous choisirez les options en fonction de vos exigences, mais surtout de votre budget.

Combien coûte un casque de ski ?

Les prix affichés dépendent des options intégrées. Les estimations sont comprises dans une fourchette large, entre 30 euros à 600 euros. Les plus sophistiqués peuvent valoir encore beaucoup plus.

Vous avez maintenant toutes les cartes en main, il ne vous reste plus à réaliser des comparatifs de prix et trouver le compromis idéal.